Bonduelle – Du pas très sexy bon marché

Ce n’est probablement pas l’entreprise qui fait le plus rêver de la bourse de Paris, ni une des stars du CAC 40, mais c’est pourtant une des actions les plus intéressantes de la cote pour les « bons pères de famille ».

En effet, vendre des boîtes de conserve n’a jamais fait vraiment rêver les investisseurs mais c’est pourtant un secteur défensif avec des perspectives de croissance et une forte visibilité comme le sont généralement les sociétés d’agroalimentaire.

L’entreprise est possédée en majorité par la famille Bonduelle depuis 1853. Il ne faut donc pas espérer une OPA sur cette action. Néanmoins, les entreprises familiales ont empiriquement démontré une sur-performance sur le long terme.

dividendes-bonduelles

Source : Tradingstat

Le rendement d’environ 2% au cours actuel n’est pas énormissime mais on peut légitimement s’attendre à une progression du dividende au cours du temps d’après les données historiques. Sur le long terme, on a une action avec une bonne visibilité sur un secteur défensif qui a vu son dividende croître de manière assez régulière. C’est donc, à mon humble avis, un plutôt bon investissement de long terme, à mettre dans un PEA, pour ceux qui souhaitent de la visibilité et de la défiscalisation.

evolution_bonduelle

D’après les documents financiers, on remarque que le résultat net a plongé en 2014 alors que le chiffre d’affaire croît avec une certaine constance. Cela s’explique par l’amende infligée par la Commission européenne au titre de pratiques anticoncurrentielles sur le marché des champignons en conserve aux marques des distributeurs en Europe pour un montant de 32,4 millions d’euros.

NB : Le bénéfice par action était de 2,21 euro en 2015.

A un cours de 21,7 euros, on peut donc conclure que Bonduelle est bon marché en se payant moins de 10 fois les bénéfices de 2015, alors que la dette financière se réduit et les perspectives de croissance pour 2016 se confirment selon les derniers chiffres.

J’estime que cette entreprise devrait se payer au moins 14 fois les bénéfices au vu de la visibilité du secteur. Cela laisse donc une bonne marge de sécurité.

Pour donner un ordre de comparaison, Danone se paie à environ 20 fois les bénéfices. Même si Bonduelle est moins diversifiée que le leader mondial des produits laitiers et peu présente chez les émergents, cette entreprise est bon marché pour un secteur structurellement résistant aux crises avec peu de mauvaises surprises.

geo_bonduelle

La marché historique français représente toujours le marché le plus important de Bonduelle mais on peut constater que la marché américain représente tout de même 24% de l’activité du groupe ce qui constitue une diversification géographique plutôt intéressante.

Ce n’est pas le futur Apple certes, mais le potentiel est là et l’entreprise est décotée dans un secteur bien défensif. Un bon investissement value aux cours actuels je dirais.

Bon à noter : l’entreprise fait partie des positions de l’excellent fonds small cap value français « Indépendance et expansion ».

 

 

Commentaires 2

    1. Auteur
      Du post

Répondre à Pierre Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *